Doctor Who (2005) saisons 5 à 7

La saison 5 de Doctor Who, avec l’arrivée de Steven Moffat comme showrunner, marque de nombreux changements. Un nouveau Docteur, joué par Matt Smith, de nouveaux compagnons, mais aussi une nouvelle identité visuelle avec un nouveau générique et un nouveau logo. Le Docteur, quant à lui, change l’apparence de son TARDIS, et utilise un nouveau tournevis sonique.

Voici mon avis sur ces 3 saisons avec le 11ème Docteur, attention, spoilers (comme dirait River Song), si vous n’avez pas encore vu tous les épisodes !

 

Saison 5

doctor who season 5Le changement de Docteur m’a fait bizarre au début, et j’ai mis pas mal de temps à m’habituer à Matt Smith, après l’interprétation très marquante de David Tennant lors des saisons précédentes.

Avec sa régénération, les goûts du Docteur changent, tant au niveau alimentaire (poisson pané et crème anglaise) que vestimentaire (bow ties are cool). Comme tous les autres Docteurs, il a son style bien à lui. Personnellement, je préférais la tenue de Ten, costume et Converse, que je trouvais très cool, mais le costume de chaque Docteur est en adéquation avec son caractère, qui évolue lui aussi à chaque régénération.

Avec sa nouvelle apparence, la première personne que le Docteur rencontre est une petite fille, Amelia Pond (Amy). Il lui promet de revenir la voir, mais lorsqu’il revient, plusieurs années se sont écoulées et elle est devenue adulte. Amy devient alors sa nouvelle compagne, et Rory Williams, son fiancé, les rejoint par la suite.

J’ai eu du mal avec le personnage d’Amy au début, pensant qu’elle allait tomber amoureuse du Docteur comme Rose ou Martha avant elle, et voulant voir quelque chose de différent. Heureusement, l’histoire évolue autrement. Cette saison marque aussi le retour de River Song, que l’on avait pu découvrir dans le double épisode de la bibliothèque de la saison 4.

Cette saison comporte des moments assez sombres, comme le double épisode avec les Weeping Angels, ou encore le moment où Rory meurt mais qu’Amy ne se souvient plus de lui. J’ai beaucoup apprécié l’épisode avec Vincent Van Gogh, ainsi que celui où le Docteur devient le colocataire de Craig.

C’est vers la fin de la saison que j’ai commencé à vraiment m’attacher à Eleven…

Saison 6

doctor who season 6Au cours de cette saison, on découvre enfin l’identité de River Song… ou plutôt Melody Pond, puisqu’elle est la fille d’Amy et de Rory. J’avoue que je ne m’attendais pas à ça… mais dans Doctor Who tout est possible ! River est aussi à moitié Time Lord (ayant été conçue dans le TARDIS), et devient la femme du Docteur (mais on s’en doutait déjà depuis quelque temps).

On fait la connaissance de nouveaux ennemis effrayants, le Silence. Ils sont d’autant plus redoutables qu’on oublie leur existence dès qu’on ne les a plus dans son champ de vision.

Le Docteur a aussi l’occasion de dialoguer avec le TARDIS pour la première fois, et de retrouver son ancien colocataire, Craig, le temps d’un épisode. Amy vit des moments assez dramatiques, puisqu’elle se fait enlever, et c’est ensuite le tour de sa fille. Elle passe aussi sa vie à attendre le Docteur et Rory sur une planète où elle se retrouve dans une autre timeline.

Le Docteur commence à prendre conscience qu’il met en danger Amy et Rory en les emmenant avec lui…

Saison 7

doctor who season 7Le Docteur, Amy et Rory, sont sauvés par Clara Oswald, sans la voir, dans l’asile des Daleks. Elle parvient même à effacer de la mémoire des Daleks tout souvenir du Docteur. Celui-ci continue ensuite ses aventures avec Amy et Rory, jusqu’à l’épisode The Angels take Manhattan. Comme son nom l’indique, on revoit les Weeping Angels, plus effrayants et redoutables que jamais.

Pendant tout l’épisode, jusqu’à la dernière minute, on se demande si Amy et le Docteur vont parvenir à sauver Rory. Lorsqu’on pense qu’ils ont enfin réussi, un ange arrive et renvoie Rory dans le passé. J’ai vraiment été bouleversée par cet épisode, le moment où Amy fait ses adieux au Docteur est déchirant (j’en ai encore les larmes aux yeux au moment où j’écris ces lignes). C’est à ce moment-là que j’ai réalisé à quel point je m’étais attachée à ces deux personnages et combien ils allaient me manquer. C’est l’un des épisodes de la série que j’ai trouvés les plus tristes, avec Doomsday, le dernier épisode de la saison 2 dans lequel le Docteur et Rose se retrouvent séparés.

Suite à la disparition de ses compagnons, le Docteur reste seul et se réfugie à l’époque victorienne. Lorsqu’il rencontre Clara en chair et en os, il se rend compte que c’est elle qui lui avait sauvé la vie dans l’asile des Daleks. Clara meurt de nouveau mais le Docteur pense qu’elle est toujours vivante quelque part, à une certaine époque, et se lance à sa recherche. Elle devient ensuite sa compagne pour la 2ème moitié de la saison.

Plus tard, le Docteur se retrouve là où est sa tombe, et lorsque la Grande Intelligence commence à réécrire sa vie, Clara se précipite dans sa timeline pour venir en aide à ses anciennes incarnations. On comprend alors pourquoi le Docteur l’avait déjà vue à différentes époques. Le Docteur fait aussi ses adieux à River.

eleven and tenDans l’épisode spécial pour les 50 ans de la série, The Day of The Doctor, on revoit une ancienne incarnation du Docteur aperçue dans l’épisode précédent. On en apprend plus sur la Guerre du Temps et la décision du Docteur de sacrifier son peuple pour sauver l’univers. J’ai été ravie de revoir David Tennant et Billie Piper (même si ce n’est pas dans le rôle de Rose), et j’ai beaucoup aimé la « rencontre » entre Ten et Eleven.

Enfin, dans le tout dernier épisode, le Docteur meurt et se régénère. Sa régénération était très rapide, et beaucoup moins émouvante que celle de Ten. Cependant j’ai fini par beaucoup m’attacher à Eleven et il va beaucoup me manquer. Je m’étais attachée à Ten presque immédiatement, j’ai mis plus de temps pour Eleven, mais au final je les adore tous les deux. Mais ce n’est jamais facile de changer de Docteur, même si c’est un peu le principe de la série. On retrouvera d’ailleurs dans quelques semaines le nouveau Docteur, joué par Peter Capaldi, pour la saison 8.

 

Après avoir fini la saison 7, j’ai regardé par curiosité le tout premier épisode de la série classique, datant de 1963 ! Je voulais voir comment était la série avant, du coup je pense en regarder d’autres. Peut-être pas tout parce que 26 saisons ça fait beaucoup ! (mais je m’y mettrai peut-être un jour qui sait). Mais j’aimerais bien voir un peu chaque Docteur.

Royaume-Uni
BBC One
Depuis 2005
Copyright 2018 SerieTime - Mentions légales