Festival de la Fiction TV 2014

Samedi dernier je suis allée au Festival de la Fiction TV de La Rochelle. Au cours de cet événement qui se déroule sur plusieurs jours sont présentés des séries, des téléfilms et des webséries, français ou étrangers, dont les projections sont accessibles gratuitement au public.

Souvent les épisodes sont inédits, ils n’ont pas encore été diffusés en France. Des dédicaces, des séances photo et des rencontres avec les créateurs des séries sont aussi organisées.

Voici les séries que j’ai pu voir :

Badehotellet (Danemark), épisodes 1 et 2 :

badehotelletSérie, 50 minutes.

Au Danemark à la fin des années 1920, on suit le quotidien des clients et du personnel d’un hôtel situé au bord de la Mer du Nord.

Avant la diffusion de l’épisode, nous avons eu droit à une petite présentation de la série par les créateurs. Ils nous ont rappelé le contexte de la série et expliqué qu’elle se passait avant l’arrivée du tourisme de masse, lorsque seuls les plus aisés pouvaient se permettre de partir en vacances. Elle se déroule également à l’aube de la crise des années 1930.

Même si elle comporte quelques éléments dramatiques, Badehotellet est dans l’ensemble assez drôle, avec de nombreuses situations comiques. Cependant j’ai trouvé certains personnages caricaturaux et prévisibles, mais cela ne m’a pas empêchée de l’apprécier.

En voyant ce premier épisode, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Downton Abbey, d’abord pour l’époque à laquelle elle se déroule qui est à peu près la même. On retrouve également l’opposition entre les classes sociales : les maîtres et leurs serviteurs dans Downton Abbey, les clients et le personnel dans Badehotellet. On suit d’ailleurs des personnages aussi bien d’un côté que de l’autre dans les deux productions.

Le premier épisode m’a beaucoup plu, je suis donc allée voir le 2ème qui était diffusé un peu plus tard et que j’ai apprécié tout autant. Je pense continuer si toutefois j’arrive à trouver les épisodes (et des sous-titres).

 

Parents, mode d’emploi :

Programme court, 10 minutes.

Parents, mode d’emploi est diffusée tous les soirs sur France 2 mais je ne la connaissais pas. C’est une série courte, qui comme son nom l’indique, raconte le quotidien de parents qui tentent tant bien que mal d’élever leurs enfants.

Les épisodes sont indépendants les uns des autres, ce qui fait que l’on peut rentrer dedans facilement même sans l’avoir jamais vue. Je l’ai trouvée plutôt amusante et j’ai passé un bon moment, même si 10 minutes c’était court.

L’équipe de la série était présente pour nous en parler, et les deux acteurs principaux, Alix Poisson et Arnaud Ducret, étaient ensuite en dédicace.

parents mode d'emploi

 

The End (Turquie), épisode 1 :

the_endSérie, 90 minutes.

Après le crash de l’avion à bord duquel se trouvait son mari, Aylin découvre qu’il n’est en fait jamais monté à bord et lui a menti.

Le créateur de la série est venu nous la présenter, il nous a expliqué que le format de 90 minutes est courant en Turquie. On a aussi appris que ce thriller s’exporte très bien à travers l’Europe, d’après le créateur en raison de son sujet très moderne. Aux Etats-Unis, la chaîne FOX aurait acheté les droits pour en faire un remake.

J’ai vraiment adoré l’épisode, que j’ai trouvé très prenant et intrigant (même si le trailer du début nous en dévoilait un peu trop). Les personnages sont intéressants et complexes, plusieurs semblent avoir des choses à cacher, mais la femme qui ne cesse de se plaindre sans raison m’a agacée.

J’aimerais vraiment voir la suite, mais là encore il faut déjà que j’arriver à trouver les épisodes. Ou qu’une chaîne française se décide à l’acheter.

 

Au cours de cette journée j’ai aussi pu apercevoir les acteurs Clovis Cornillac et Hugo Becker de la série Chefs, qui participaient à une séance photo sur le Vieux Port :

séance photo chefs

 

Pour mon premier Festival de la Fiction TV le bilan est plutôt positif, j’ai découvert de très bonnes séries, parmi lesquelles des œuvres étrangères que je n’aurais peut-être jamais eu l’occasion de voir autrement. J’ai beaucoup apprécié le fait que les équipes soient présentes pour nous parler de leur série et nous apporter un éclairage.

Je n’ai pas pu voir autant d’épisodes que j’aurais voulu en raison de la durée très longue de certains et de la programmation, je pense donc y aller sur plusieurs jours l’année prochaine.

Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales