Hippocrate, une série médicale réaliste et très prenante

Hippocrate est la nouvelle création originale de Canal+, et c’est aussi mon coup de cœur du moment ! (Dire que je l’ai ratée quand elle est passée au dernier Festival de la Fiction TV !) Créée et réalisée par Thomas Lilti, elle est adaptée de son film du même nom.

hippocrate serie

Elle se passe dans un hôpital public français, où nous suivons 3 internes et un légiste, dans le service de médecine interne. Pas de médecins titulaires, ceux-ci sont en quarantaine à cause d’un risque de contagion suite au décès d’un patient.

Nos 3 jeunes internes, Hugo et Alyson pour qui c’est le 1er jour, ainsi que Chloé, se retrouvent donc immédiatement dans le feu de l’action, avec tout un service à gérer. Arben, un médecin légiste, vient en renfort en attendant le retour des titulaires. Mais la quarantaine qui ne devait durer que 24 h se prolonge.

Le premier épisode m’a rapidement convaincue. Avec Alyson, on découvre l’hôpital, le personnel, les patients. On se retrouve plongé dans cet univers, on vit avec les futurs médecins leurs premières interventions, leur première nuit de garde, les situations auxquelles ils ne sont pas préparés, les décisions difficiles. On est témoin de leurs erreurs, mais aussi de l’entraide et du soutien qu’il y a entre eux. On ressent bien toute la tension de cette situation inhabituelle, le poids des responsabilités pour des internes ayant peu d’expérience. Lorsque Alyson décide de changer de lieu de stage, la différence est flagrante.

Hippocrate présente une vision réaliste du milieu hospitalier. Elle met en avant les difficultés auxquelles sont confrontés les hôpitaux français : le personnel soignant en sous-effectif, la charge de travail, le manque de lits pour les patients (la médecine interne se retrouve à prendre en charge des patients d’autres services)…

Si j’ai tout de suite été très prise dans l’intrigue, j’ai mis plus de temps à m’attacher aux personnages. Pas très développés au début, on apprend à les connaître progressivement, on découvre aussi leurs secrets. Autre point fort de la série : les patients. Ils ne changent pas à chaque épisode, au contraire, on les suit sur la durée, on a le temps de s’attacher à eux, ce qui fait qu’on ressent ce qui leur arrive de manière encore plus forte.

Hippocrate est une série très intense, avec un rythme soutenu la plupart du temps, les 8 épisodes sont très prenants et on a envie de les enchaîner. Cela faisait longtemps qu’une série ne m’avait pas autant captivée !

France
Canal+
Depuis 2018
Copyright 2019 SerieTime - Mentions légales