Lost saison 1 : un avion s’écrase sur une île mystérieuse (Rewatch)

Cela faisait déjà quelques années que j’avais envie de revoir Lost. C’est une série qui m’a beaucoup marquée, et qui a une place particulière dans mon parcours de sériephile. En fait, pour moi, il y a un avant et un après Lost. Avant Lost, je regardais les séries qui passaient à la télé, plutôt par hasard, quand je tombais dessus. Je continuais celles qui me plaisaient, mais si je manquais quelques épisodes, ce n’était pas bien grave.

Et puis, un soir de juin 2005, Lost est arrivée pour la 1ère fois à la télé française. Immédiatement attirée par cette histoire de survivants d’un crash sur une île mystérieuse, j’ai regardé le premier épisode, et je n’ai pas été déçue. L’histoire était très intrigante, les personnages attachants, j’ai donc continué et je suis devenue accro. J’étais vraiment à fond dans la série, j’achetais la plupart des magazines qui en parlaient, je lisais tout sur les théories, les anecdotes, les interviews des acteurs, je tapissais ma chambre de posters…

Bref, je n’avais jamais été autant à fond dans une série, et avec tous les magazines que j’achetais, j’ai appris plein de choses sur Lost, les séries en général, et bien sûr j’ai découvert d’autres séries ! Par la suite je me suis aussi intéressée aux autres séries de J.J. Abrams, à commencer par Fringe. Et quand j’ai (enfin !) eu Internet, j’ai pu lire encore plus d’infos et de théories sur Lost, et découvrir encore plus de séries ! Tout ça pour dire que Lost a été pour moi LA série qui a déclenché ma passion pour les séries.

J’ai donc entamé un rewatch de cette série culte, et pour chaque saison je vous donnerai mes impressions. On commence avec la première saison, qui est aussi une des meilleures dans mes souvenirs (voire la meilleure). Au cas où certains ne l’auraient pas encore vue, attention aux spoilers.

lost season 1

Je me souvenais très très bien de cette première saison, c’est celle que j’ai revu le plus de fois (au moins 3 je pense), et donc je n’ai pas été surprise par grand-chose, je voyais venir pratiquement tout ce qui arrive aux personnages. Mais ça ne m’a pas empêchée de passer un très bon moment, j’ai adoré me replonger à nouveau dans cet univers et retrouver tous ces personnages que j’aimais tant. Ils m’avaient manqué !

Le pilote est très efficace, c’est d’ailleurs un de mes pilotes de série préférés. En deux parties, il met en place l’intrigue, les personnages et on découvre les tout premiers mystères de l’île. L’épisode commence avec un gros plan sur un œil, celui de Jack qui se réveille au milieu de la jungle. Ce type de plans fait d’ailleurs partie de l’identité de la série, plusieurs autres épisodes s’ouvrant de cette manière. Puis on se retrouve brusquement sur le lieu du crash avec Jack, complètement déboussolé, et on découvre avec lui l’horreur de la situation. Tout va très vite, on est dans l’urgence avec Jack qui s’efforce de secourir le maximum de personnes avant que le réacteur n’explose ou qu’un morceau de fuselage leur tombe dessus. Pour plus de réalisme, un véritable avion a été utilisé pour représenter l’épave du vol Oceanic 815, et la plupart des scènes ont été tournées en décors naturels, sur l’île d’Oahu à Hawaï.

jack lost pilot

Autre particularité de la série, les flashbacks. Dans chaque épisode, on découvre des moments du passé d’un personnage. Ces flashbacks permettent de mieux le connaître, de mieux comprendre comment il est devenu celui qu’il est aujourd’hui, ou pourquoi il agit de telle façon. Ils font souvent écho à la situation qu’il est en train de vivre sur l’île. Connaissant déjà les survivants et leur passé, je remarque que je n’ai pas forcément le même avis sur eux que lorsque j’avais vu la série pour la première fois. Par exemple, je me souviens que je ne supportais pas Sawyer, mais ça passe beaucoup mieux maintenant !

Le crash a été un moment difficile, mais l’arrivée sur cette île marque aussi un nouveau départ pour les survivants. Ils ont tous par le passé fait des choses dont ils ne sont pas fiers, mais ici, ils vont pouvoir mettre tout cela derrière eux, profiter de cette seconde chance pour repartir à zéro, se racheter, faire des choix différents.

Une première saison plutôt bien rythmée, avec une histoire qui progresse bien. On suit l’après-crash, la survie des personnages, leurs tentatives pour contacter les secours, leur découvertes sur l’île, et bien sûr, la vie du groupe, faite d’entraide, d’amitiés mais aussi de rivalités. Un leader émerge rapidement en la personne de Jack. Il semble savoir ce qu’il fait, et en tant que médecin il inspire confiance, les autres survivants se tournent donc naturellement vers lui dès qu’ils ont un problème ou qu’il y a une décision à prendre. Jack n’a pas forcément envie d’avoir ce rôle, mais finit par l’accepter. Evidemment, tout le monde n’est pas toujours d’accord avec lui, des tensions apparaissent, notamment avec Sawyer ou Locke.

L’opposition entre Jack et Locke se fait sentir vers la fin de la saison (et elle se poursuit tout au long de la série si je me souviens bien). Jack, l’homme de science, contre Locke, l’homme de foi. Jack est pragmatique, cherche des solutions concrètes pour la survie du groupe, et il ne veut pas prendre de risques inutiles. Locke, quant à lui, est un homme nouveau depuis qu’il a retrouvé l’usage de ses jambes. Convaincu que l’île est spéciale et qu’il a une connexion avec elle, il préfère suivre son instinct et faire ce qu’il pense que l’île attend de lui. Ce qui ne manquera pas de créer des conflits par la suite.

Malgré les moments dramatiques liés au crash et à la survie, on a quand même une touche d’humour et de légèreté, apportée par des personnages comme Hurley, Sawyer ou même Charlie par moments (non mais quelle idée d’aller faire une partie de golf !).

Hurley lost

Lost, c’est aussi une mythologie complexe, un univers bien à elle, qui se tisse au fil des épisodes, des mystères dont cette île pas comme les autres semble regorger, et ça ne fait que commencer dans cette saison :

  • le « monstre » de fumée noire qui est dans la jungle, a tué le pilote et attrapé Locke
  • les murmures dans la jungle
  • la présence d’autres personnes sur l’île : Rousseau (on a les explications dans cette saison), les « Autres » : qui sont-ils, quelles sont leurs intentions, pourquoi ont-ils enlevé Claire et Walt ?
  • la trappe que découvrent Locke et Boone
  • la suite de nombres 4, 8, 15, 16, 23 et 42, liés au passé de Hurley, et qu’on retrouve un peu partout (dans le message radio que Rousseau a remplacé, sur la trappe, vol 815…)
  • les pouvoirs que semble avoir l’île, et notamment sur Locke
  • la présence d’ours polaires sur l’île
  • le crash en lui-même, la raison pour laquelle l’avion a autant dévié de sa trajectoire initiale, le fait qu’une quarantaine de personnes ait pu survire à un tel accident
  • la présence d’un bateau au beau milieu de la jungle, le Black Rock
  • la présence du petit avion en provenance du Nigéria, dans lequel se trouve de la drogue

J’en oublie peut-être mais je pense que j’ai à peu près fait le tour. Les questions s’accumulent, mais très peu de réponses nous sont apportées, le mystère ne fait que s’épaissir d’épisode en épisode. Même si on aura quelques explications par la suite, notamment sur les Autres et la trappe dans la saison 2.

C’est tout pour cette première saison, qui dans l’ensemble est plutôt réussie, et a tous les ingrédients pour rendre accro ! Je vous donne rendez-vous bientôt pour la suite.

lost locke jack

Etats-Unis
ABC
2004-2010
Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales