Preacher saison 2 : road trip, Nouvelle-Orléans et nouveaux ennemis

Preacher, la série adaptée des comics de Garth Ennis et Steve Dillon, est de retour pour une saison 2. Dans celle-ci, Jesse, Tulip et Cassidy partent en road trip à la recherche de Dieu, avec le Saint des Tueurs à leurs trousses. Attention, risque de spoilers si vous n’êtes pas à jour !

preacher season 2

Cette saison avait si bien commencé. Un road trip, l’action recentrée sur nos 3 personnages principaux. Des confrontations avec la police, mais surtout avec le Saint des Tueurs, un ennemi redoutable sorti de l’Enfer, contre lequel Jesse ne peut pas utiliser son pouvoir. Avec aussi pas mal de gore et des scènes bien barrées comme au début de la saison 1.

L’arrivée à la Nouvelle-Orléans a permis d’en savoir plus sur le passé des personnages, avec des flashbacks sur les événements précédant la saison 1. Dans le même temps, notre trio continue ses recherches, le Saint des Tueurs passe à l’action, et une mystérieuse organisation fait son apparition.

Seulement voilà, je pensais que ce serait seulement une étape, comme Las Vegas, et que nos personnages reprendraient la route. Mais ils restent là-bas chez Denis (qui d’ailleurs n’apporte pas grand-chose à l’histoire), leur quête pour retrouver Dieu piétine, ils ont tous l’air un peu perdus, et à partir de ce moment j’ai commencé à décrocher. Même l’organisation dirigée par Herr Starr n’a pas suffi à relancer mon intérêt. Et j’ai de plus en plus de mal à supporter Jesse.

Le dernier épisode remonte un peu le niveau, mais c’est surtout grâce à Cassidy et Tulip. Les scènes avec Jesse m’ont limite ennuyée. On a quand même droit à un cliffhanger, mais l’issue paraît connue d’avance.

En parallèle, nous retrouvons Eugene en Enfer, où Jesse l’avait envoyé, et on découvre l’accident qui l’a défiguré. Je ne m’attendais pas à revoir ce personnage, et j’ai adoré découvrir ce nouveau lieu, qui prend la forme d’une prison. Parmi les pensionnaires, on retrouve un certain Adolf Hitler, avec lequel Eugene se lie d’amitié, et grâce auquel il parvient à s’échapper. Mais comme on pouvait s’en douter, ce n’était vraiment pas une bonne idée de l’emmener avec lui…

 

Cette saison démarrait très fort mais la seconde moitié m’a déçue, devenant plus lente et moins intéressante. Passer de 10 à 13 épisodes ne lui a pas réussi. Je regarderai quand même la suite s’il y en a une, la saison 3 n’ayant pas encore été confirmée.

Etats-Unis
AMC
Depuis 2016
Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales