Sherlock : retour sur la saison 4

Attendre la nouvelle saison d’une série peut sembler très long. Mais pour les fans de Sherlock, avec 2 ou 3 ans entre chaque saison, c’est encore pire !

Même si nous avons eu un épisode spécial l’année dernière, The Abominable Bride, cette saison 4 s’est beaucoup fait attendre. Annoncée comme plus sombre, elle comporte comme les précédentes 3 épisodes d’1h30. A-t-elle été à la hauteur des attentes ?

Voici mon avis, attention spoilers si vous n’êtes pas à jour !

sherlock season 4

The Six Thatchers

L’histoire reprend quelques mois après les événements de la fin de la saison 3. John et Mary deviennent parents, tandis que Sherlock se prépare au retour de Moriarty. Un buste brisé de Margaret Thatcher va l’entraîner contre toute attente dans une affaire liée au passé de Mary.

Quand le générique a commencé, je me suis rendue compte à quel point la série et les personnages m’avaient manqué. Qu’est-ce que ça m’a fait plaisir de les revoir ! (D’ailleurs je trouve que Martin Freeman a pris un coup de vieux).

Mais à part ça, j’ai été globalement déçue par cet épisode. L’enquête ne m’a pas passionnée, loin de là. Elle est liée au passé d’espionne de Mary, et je pensais qu’il n’y avait rien de plus à ajouter par rapport à la fin de saison 3. Et comme je l’avais dit dans mon article sur la saison 3, j’ai du mal avec le personnage de Mary justement depuis qu’on nous a révélé son passé et tout ce qu’elle a caché à John…

Je ne m’attendais pas à la mort d’un personnage si tôt dans la saison, mais n’étant pas très attachée à Mary, je suis surtout triste pour John en fait. Il a déjà cru Sherlock mort à la fin de la saison 2, maintenant il perd sa femme. Et ça n’arrange pas sa relation avec Sherlock, qui avait promis de protéger Mary…

J’ai eu du mal à comprendre aussi l’intérêt de l’intrigue avec John et la femme du bus… mais ça prend tout son sens dans l’épisode suivant.

Le titre de l’épisode et l’intrigue des bustes sont basés sur la nouvelle de Conan Doyle The Adventure of the Six Napoleons, dans laquelle des bustes de Napoléon sont retrouvés brisés.

 

The Lying Detective

Déçue par l’épisode précédent, c’est sans grand espoir que j’ai lancé celui-ci. Si j’avais su !

Suite à la mort de Mary, nos deux amis ne se parlent plus et encaissent le choc à leur façon. Sherlock replonge dans la drogue, John consulte une psy. (Et Mrs Hudson conduit une voiture de sport).

culverton smith toby jones sherlockSherlock est persuadé que Culverton Smith (Toby Jones, vu dans Capital, Wayward Pines) est un serial killer, après la visite de la fille de ce dernier. Il met en scène un plan des plus brillants pour le faire avouer, mais pas sans dangers.

Heureusement Sherlock s’en sort, sauvé par John, comme Mary lui avait suggéré dans la vidéo qu’elle a laissée à Sherlock. Tout était donc calculé par Sherlock. Tout… ou presque. Car un dernier twist nous attendait…

On croit que l’épisode est fini, et bam ! On découvre dans la dernière scène que la psy de John n’est autre que la femme qu’il avait vue dans le bus. Une experte dans l’art du déguisement, tout comme… son frère. Sherlock et Mycroft ont donc une sœur (avec un prénom aussi bizarre), Eurus.

Alors ça, je ne l’ai pas vu venir ! On avait eu des allusions à un 3ème frère Holmes la saison dernière, et les fans avaient toutes sortes de théories à ce sujet. Je ne m’attendais pas à ça, et encore moins que ce soit aussi la femme avec qui John avait échangé des SMS.

Cet épisode rattrape largement le précédent, avec un Toby Jones à faire froid dans le dos, des retrouvailles très émouvantes entre John et Sherlock, et une fin qui nous met une claque ! Un bon épisode de Sherlock comme je les aime !

L’épisode s’inspire de la nouvelle The Dying Detective, dans laquelle apparaît également un certain Culverton Smith, que Holmes piège en lui faisant croire qu’il est mourant pour le faire avouer.

 

The Final Problem

Avec un titre pareil, qui est aussi le nom de la nouvelle dans laquelle Holmes et Moriarty trouvent la mort, comment ne pas penser à Moriarty, dont le retour nous avait été teasé ? Depuis la fin de la saison 3 et les « Miss me ? », on attendait son retour. Rien à signaler dans les 2 premiers épisodes, il fallait donc que ce soit dans celui-ci !

Après une première scène où Mycroft se fait piéger par Sherlock, on en apprend plus sur leur mystérieuse sœur, Eurus, dont Sherlock avait oublié l’existence, ainsi que sur leur enfance. Du moins ce que Mycroft veut bien révéler…

On découvre la prison de haute sécurité où elle est retenue : Sherrinford. La visite de Sherlock, John et Mycroft les entraîne dans une série d’épreuves menées par Eurus et… Moriarty !

A propos de Moriarty, j’ai adoré l’idée des créateurs de la série pour le faire revenir ! Je m’attendais à ce qu’on nous dise qu’en fait il n’était pas mort sur le toit à la fin de la saison 2, et qu’on nous trouve une explication plus ou moins crédible. Mais l’idée de le faire revenir sous forme de vidéos est excellente ! Son entrevue avec Eurus également, on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’ils ont bien pu se dire, et si Eurus a eu une influence sur ses actions de criminel.

La fin de l’épisode 2, et le nom de celui-ci, m’ont fait craindre le pire pour les personnages. J’ai passé tout l’épisode à stresser ! Et les épreuves par lesquelles doivent passer Sherlock, Mycroft et John n’ont pas aidé. Je me doutais bien que Sherlock n’allait pas tuer John ni Mycroft, et j’avais un doute sur la fillette dans l’avion, mais je me demandais comment ils allaient pouvoir s’en sortir… Et surtout, s’ils allaient tous s’en sortir.

Un très bon épisode, bien écrit, qui joue beaucoup avec nos nerfs et nos émotions !

Quant à la fin, annonce-t-elle la fin de la série ? Pour l’instant on ne sait pas, une saison 5 n’est pas exclue selon Steven Moffat et Mark Gatiss, mais si cela ne peut pas se faire, je trouve cette fin de saison très satisfaisante comme fin de série !

Musgrave, la demeure où ont grandi les Holmes, fait référence à la nouvelle The Musgrave Ritual, où une énigme permettait de trouver un trésor familial. L’enquête que Sherlock doit résoudre avec les 3 frères suspects fait référence à la nouvelle The Three Garridebs.

 

Globalement, j’ai trouvé cette saison plutôt bonne (même si l’épisode 1 est en-dessous), bien écrite, brillante, elle a su nous surprendre et aller là où on ne l’attendait pas. Si la série s’arrêtait maintenant, au moins ce serait à un très bon niveau.

Sherlock a évolué, il est devenu plus « humain » (ce qui n’est pas plus mal), son duo avec John est toujours aussi efficace. Les reverra-t-on pour de nouvelles aventures ? Seul l’avenir nous le dira.

Royaume-Uni
BBC One
Depuis 2010
  • Luce

    Personnellement j’ai trouvé l’épisode 1 bof, l’épisode 2 grandiose, et l’épisode 3 tout simplement nul. C’est d’ailleurs à mon sens le pire épisode de toute la série.

  • SerieTime

    Ah oui quand même ! Qu’est-ce qui ne t’a pas plu dans le 3 ?

Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales