Sherlock saison 3

Après une longue attente de 2 ans due aux tournages de Martin Freeman et Benedict Cumberbatch, Sherlock revient enfin pour une 3ème saison, composée comme les premières de 3 épisodes de 1h30.

La diffusion de ces épisodes a été précédée d’un mini épisode de 7 minutes intitulé Many Happy Returns destiné à faire le lien entre les saisons 2 et 3 :

La date de diffusion du 1er épisode avait quant à elle été annoncée de manière peu banale : un corbillard parcourant les rues de Londres, référence directe à la mort simulée de Sherlock à la fin de la saison 2, ainsi qu’au titre du 1er épisode de cette saison (qui signifie en français le corbillard vide).

#SherlockLives

 

The Empty Hearse

Ce premier épisode était très attendu puisqu’il marque le retour de Sherlock à Londres (et officiellement en vie), ainsi que ses retrouvailles avec John Watson.

L’épisode démarre avec ce que l’on pense être l’explication (tant attendue) concernant la manière dont Sherlock a fait croire à sa mort. La scène en question surprend un peu et on comprend ensuite qu’il ne s’agit que d’une hypothèse. Au final l’épisode n’apporte pas d’explication claire sur la façon dont Sherlock a simulé sa mort, on nous laisse entrevoir plusieurs possibilités, et libre à nous de nous faire notre propre avis, ce qui n’est finalement pas plus mal.

sherlock - the empty hearse

J’ai beaucoup aimé la réaction de John lorsqu’il revoit Sherlock, et sa colère qui est tout à fait compréhensible du fait que son ami ne l’ait pas mis dans la confidence. En revanche Sherlock ne s’attendait pas à cela, et va par la suite faire en sorte que John lui pardonne.

Cet épisode était assez particulier, puisqu’en parallèle de l’enquête, il met en avant les conséquences du retour de Sherlock sur ses proches. J’ai remarqué un changement au niveau du personnage de Sherlock par rapport aux saisons précédentes, puisqu’il devient limite prétentieux et va même jusqu’à mentir à John pour arriver à ses fins.

Le nom de l’épisode fait référence à la nouvelle de Conan Doyle intitulée The Adventure of the Empty House, et qui correspond aussi dans les livres à la 1ère aventure de Sherlock Holmes après son retour.

The Sign of Three

sherlock the sign of threeC’est l’épisode que j’ai le moins aimé parmi les 3, voire depuis le début de la série. Là encore, l’enquête n’est pas très présente, puisque l’action est centrée sur le mariage de John et Mary.

A la moitié de l’épisode on en était toujours au mariage, je me demandais quand est-ce que l’on verrait enfin l’enquête, lorsque Sherlock a commencé à évoquer dans son discours les enquêtes auxquelles John et lui ont participé. Tout cela m’a paru anodin au début, puis lorsque Sherlock a parlé du meurtre du garde qu’il n’avait pas pu résoudre, je me suis doutée que l’on finirait par découvrir la vérité dans l’épisode. En effet, Sherlock résout à la fois cette enquête et celle de l’homme éphémère, qui étaient en fait liées, en déjouant une tentative de meurtre sur la personne d’un des invités.

Je reconnais que l’épisode était très bien écrit, puisqu’on ne voit pas tout de suite où cela va nous mener, mais l’enquête m’a un peu déçue, j’ai trouvé qu’elle n’avait rien d’exceptionnel par rapport à d’autres que l’on a pu voir.

En revanche dans cet épisode j’ai particulièrement aimé la scène où John demande à Sherlock d’être son témoin, et la réaction de ce dernier (ou plutôt l’absence de réaction). La tournée des bars de John et Sherlock était aussi épique, surtout lorsque Sherlock enquête complètement saoul, et que John dit : « He’s clueing for looks » au lieu de « He’s looking for clues » (il recherche des indices).

Le titre de l’épisode est basé sur celui du roman The Sign of Four, dans lequel apparaît pour la première fois le personnage de Mary Morstan, il y est aussi question d’un Major Sholto (qui est dans l’épisode l’ami de John, menacé de mort).

His Last Vow

Un épisode vraiment excellent, où l’enquête revient enfin au premier plan !

Grosse surprise pour Mary, j’avoue que je ne m’y attendais vraiment pas, avec ce qu’on avait vu d’elle au cours des 2 premiers épisodes on est d’autant plus surpris. Je suis cependant un peu déçue car c’est un personnage que je commençais à apprécier, et après avoir vu cet épisode je n’ai plus du tout la même image d’elle. J’ai aussi trouvé que John lui avait pardonné assez facilement.

Pour Janine, je me suis doutée dès le début que Sherlock se servait d’elle, pour moi il avait forcément une idée derrière la tête et ça n’a pas manqué. Petite anecdote, Janine informe Sherlock qu’elle va acheter une maison dans la région du Sussex Downs, et qu’il y a des ruches autour. Il s’agit là d’une référence à la nouvelle de Conan Doyle His Last Bow (d’où l’épisode tire son nom), dans laquelle on apprend que Sherlock Holmes a pris sa retraite, et vit maintenant dans cette région où il étudie les abeilles.sherlock his last vow

Les événements de l’épisode sont quant à eux basés sur la nouvelle The Adventure of Charles Augustus Milverton, qui a donné son nom à Charles Augustus Magnussen, le redoutable adversaire de Sherlock dans cet épisode. Sherlock tente de le piéger mais il découvre que toutes les informations que Magnussen possède sont en fait dans sa tête et non dans ses coffres-forts. Il n’a alors plus d’autre choix que de le tuer, afin de détruire les informations que ce dernier possède, notamment sur Mary. En agissant ainsi, il montre qu’il est prêt à se sacrifier pour John (comme il lui a dit à son mariage, il ne le laissera jamais tomber).

Enfin, le gros cliffhanger de cette fin d’épisode, le retour (présumé) de Moriarty. On ne voit qu’un enregistrement vidéo de lui, donc on ne sait pas vraiment ce qu’il en est, s’il est vivant ou non, mais une chose est sûre, après avoir passé 2 ans à se demander comment Sherlock a fait croire à sa mort, cette scène va nous donner à réfléchir à la question en attendent la saison 4 !

Royaume-Uni
BBC One
Depuis 2010
  • Alexia

    J’ai eu la chance de découvrir assez tard Sherlock, car je me suis proccurée les DVD. J’ai vraiment beaucoup aimé, mais c’est vrai qu’attendre ça devient dur.
    J’étais très contente de retrouver ce duo car il fonctionne bien.
    Les enquêtes manquent un peu à l’appel sauf dans le dernier. Il y a vraiment de bons moments comme les retrouvailles où là Watson ne fait pas dans la dentelle. ça change des retrouvailles gentillées. La tournée des bars aussi est bien sympa, j’ai ri aux larmes.
    Pour ce qui est de Mary, j’étais sur le cul, mais quand il parle du parfum, j’ai fait « non, pas possible ». J’étais triste pour Watson, mais c’est vrai qu’il lui a vite pardonné.
    Maintenant, j’attends la saison 4 pour voir si Moriarty is back or not !?

  • Candice

    Plus qu’un an avant la saison 4 ! Je crois que Moffat et Gatiss aiment se payer notre tête. Mais avec la vie privée des deux protagonistes (mariage et bébé en vue pour l’un, vie de famille plan-plan pour l’autre), c’est la seule solution. Malheureusement !
    De plus, Martin Freeman a avoué récemment que le nombre d’épisodes est le nombre maximum d’épisodes pour que les Sherlocked apprécient encore la série. Peu convaincant lorsque l’on voit la qualité des scénarios et des scripts. Comme dit dans un précédent article, la VOSTEN (ou VOSTFR) n’a rien à envier à la VF (je déteste la voix de M. Morvan).
    Enfin, pourrais tu (créatrice du blog) regrouper les quelques infos dont nous disposons, nous petits et grands fans de Sherlock, s’il te plaît ? Je t’en serais très reconnaissante !

  • SerieTime

    Oui et ils ont aussi des projets au cinéma, ça n’aide pas. Et Moffat travaille également sur Doctor Who en parallèle.
    Pour l’instant on a juste eu quelques infos sur le tournage du Christmas Special, je ferai peut-être un article un peu plus tard lorsqu’on en saura plus sur cette nouvelle saison.

Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales