Showrunners, un documentaire sur ceux qui font les séries américaines

Showrunners : The Art of running a TV show est un documentaire qui nous plonge dans les coulisses de la création des séries américaines et nous présente le travail des showrunners, les personnes responsables des séries aux Etats-Unis.

Le documentaire définit ce terme ainsi : « un showrunner est une personne qui supervise tous les aspects d’écriture et de production d’une série TV, qui garantit aux producteurs et à la chaîne qui la diffuse la livraison de chaque épisode dans le délai et le budget impartis » .

Le rôle d’un showrunner ne se limite donc pas à la création et à l’écriture d’une série, comme on pourrait le penser, ce métier englobe en réalité bien d’autres aspects.

showrunners the art of running a tv show

Le documentaire nous présente cette profession sous différentes perspectives, vue par ceux qui l’exercent. Une vingtaine de showrunners de séries actuellement diffusées ou plus anciennes interviennent ainsi pour présenter leur vision du métier.

Parmi ceux-ci, on retrouve notamment J.J Abrams (Felicity, Alias, LOST, Fringe…), Joss Whedon (Buffy, Angel, Firefly), Kurt Sutter (Sons of Anarchy), Shawn Ryan (The Shield), Damon Lindelof (LOST), Jonathan Nolan (Person of Interest), Terence Winter (Boardwalk Empire), Bill Prady (The Big Bang Theory), Hart Hanson (Bones).

Dans l’ensemble, on sent qu’ils ont une véritable passion pour ce métier et ne voudraient en changer pour rien au monde, malgré les contraintes et le temps et l’énergie que cela leur demande.

Je connaissais déjà certains d’entre eux, J.J. Abrams est probablement le premier nom de showrunner que j’ai connu, à l’époque où je regardais LOST (déjà 10 ans !) et que j’ai commencé à m’intéresser de plus près aux séries. J’ai suivi son parcours et vu la plupart des séries qu’il a développées ensuite, même s’il est passé davantage du côté de la production que de l’écriture.

 

Différentes thématiques sont abordées, le quotidien des showrunners bien sûr, les difficultés et contraintes du métier, et aussi les relations avec les producteurs et les acteurs, les conflits avec la chaîne, l’impact des audiences sur l’avenir d’une série, la reconnaissance de la série auprès du public, ou encore la fin de la diffusion d’une série.

J’ai particulièrement aimé le passage où les showrunners donnent leur avis sur la différence entre travailler pour un network (chaîne nationale) ou une chaîne du câble. Sans surprise, la plupart se rejoignent sur le fait qu’ils disposent de plus de liberté créative sur le câble, mais l’un d’eux souligne que, quelle que soit la chaîne, cela dépend avant tout de la confiance que celle-ci accorde au showrunner.

 

J’avais déjà une idée du travail des showrunners et de la façon dont se fait l’écriture des épisodes de séries américaines avec les writers room, je n’ai donc pas appris beaucoup de choses, mais j’ai trouvé très intéressant de pouvoir découvrir différents points de vue et visions du métier.

 

Le documentaire est disponible en France en DVD sous le nom Showrunners : les coulisses des séries TV américaines.

Un petit aperçu :

Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales