Spotless saison 1

Jean Bastière est un Français vivant à Londres, ayant créé son entreprise spécialisée dans le nettoyage de scènes de crimes, Clear Sky. Lorsque son frère Martin, qu’il n’a pas vu depuis 7 ans, débarque chez lui, et bouleverse sa vie tranquille et bien rangée (ou presque), c’est le début des ennuis. Les deux frères vont se retrouver mêlés contre leur gré au milieu du crime organisé et vont tout faire pour essayer de se sortir de cette situation…

SPOTLESS

 

Dernière création originale de Canal+, Spotless est une production franco-britannique. Le pitch m’avait semblé intéressant, je l’ai donc commencée par curiosité, et j’ai vraiment accroché à partir du 3ème épisode. C’est une série assez sombre et dramatique, même si l’ambiance est rendue plus légère par le personnage de Martin et son humour.

Jean et Martin paraissent très différents au début, et même si Jean n’est pas complètement « clean » non plus, on se rend compte que les deux frangins ont finalement beaucoup en commun. Martin paraît assez « lourd » la première fois qu’on le voit, et il a un don pour s’attirer des ennuis, mais j’ai fini par beaucoup l’apprécier et par le trouver attachant. Les deux frères sont également liés par un lourd secret, quelque chose qui s’est passé pendant leur enfance, que l’on découvre petit à petit au moyen de flashbacks.

J’avais déjà vu Denis Ménochet, qui interprète le personnage de Martin, dans le film Inglourious Basterds. On retrouve également Brendan Coyle (vu dans Downton Abbey), dans le rôle de Nelson Clay, un chef de gang. C’est l’un des personnages que j’ai préférés. J’ai eu plus de mal avec la famille de Jean, je n’ai pas trouvé les personnages de sa femme et de ses enfants très intéressants, et je n’ai pas trop accroché aux intrigues qui les concernent.

Concernant l’intrigue, j’ai mis un peu de temps à être prise dans l’histoire mais au final j’ai bien accroché, j’ai adoré suivre les péripéties de Jean et Martin et leurs tentatives pour s’en sortir et échapper au danger. La fin de la saison m’a globalement satisfaite, j’ai quand même eu peur pour un des personnages, et on a droit à un gros cliffhanger…

Malgré toutes les qualités de cette série, j’ai quand même relevé un point négatif : le doublage en français. En effet, Spotless a été tournée en anglais, mais je n’ai pu la voir qu’en VF. Et j’ai eu beaucoup de mal au début, les répliques ne font pas toujours très naturelles je trouve, peut-être parce que je n’ai plus l’habitude de la VF. A force on finit par s’y faire mais ça fait quand même bizarre au début et ça gâche un peu. Donc si vous avez l’occasion de la voir en VO plutôt qu’en VF, n’hésitez pas.

 

Une deuxième saison est en préparation, qui comportera 8 épisodes. Espérons qu’elle sera à la hauteur de la première !

 

Le trailer de la saison 1 :

France, Royaume-Uni
Canal+
Depuis 2015
  • Shelunaita

    Je n’ai vu que le pilot et j’ai trouvé ça plutôt pas mal. Je regarderai certainement la saison un de ces jours

Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales