The Shield

La Strike Team est une unité de la police de Los Angeles chargée de lutter contre les gangs. Ses membres ont pour particularité d’être des policiers corrompus, n’hésitant pas à utiliser tous les moyens, même illégaux, pour parvenir à leurs fins. La série est d’ailleurs inspirée d’un scandale impliquant une unité anti-gang de la police de Los Angeles.

The Shield est donc une série policière, mais au lieu de nous montrer des personnages honnêtes défendant la loi comme la plupart des autres séries du genre, elle a comme protagonistes des hommes agissant selon leurs propres règles, et dont le comportement n’est souvent pas très éloigné de celui des criminels qu’ils combattent.

A la tête de la Strike Team, on retrouve Vic Mackey, un antihéros. En effet, Vic n’a rien de sympathique ou d’attachant, bien au contraire, mais il est très charismatique et son attitude éveille notre intérêt. Les autres membres de cette unité sont Shane, Lem et Ronnie.

Attention si vous n’avez pas vu la série jusqu’au bout, la suite de l’article contient des spoilers !

strike team

Au cours des 7 saisons que comporte The Shield, on suit les mésaventures des policiers du commissariat de Farmington, et notamment la Strike Team. La série commence très fort, puisque dès le premier épisode, Vic commet un meurtre. Il tue en effet Terry Crowley, qui venait de rejoindre la Strike Team, se doutant qu’il avait été assigné à son équipe pour enquêter sur leurs agissements.

Au quotidien, les membres de la Strike Team doivent faire face aux gangs, mais aussi aux soupçons de leurs supérieurs et collègues. Vic est d’ailleurs particulièrement doué à ce jeu, puisqu’il arrive très bien à anticiper les actions de ses adversaires, et parvient presque toujours à déjouer leurs plans.

La situation devient de plus en plus tendue au fil des saisons, puisque des désaccords commencent à naître au sein même de la Strike Team, notamment suite au braquage du Money Train arménien.

La saison 5 marque un tournant, lorsque l’équipe fait l’objet d’une enquête menée par le redoutable Kavanaugh (joué par Forest Whitaker), déterminé à prouver par tous les moyens la culpabilité de Vic et de ses hommes. Le dernier épisode de cette saison, où Lem est tué par Shane, est celui qui m’a le plus marquée.

A partir de ce moment, c’est le début de la fin pour la Strike Team, il n’y a plus de retour en arrière possible après ce que Shane a fait…

Concernant le final de la série : je le trouve tout à fait en accord avec l’esprit de la série et avec tout ce qui s’est passé au cours des saisons précédentes. Mais je ne peux m’empêcher d’être un peu déçue par le fait que Ronnie aille en prison pour tous leurs crimes alors Vic s’en sort (même s’il a perdu sa famille et ses amis, et qu’il se retrouve enfermé dans un bureau). Mais cela reste logique qu’il réussisse encore une fois à tirer son épingle du jeu, étant donné qu’il n’a fait que ça pendant toute la série.

the shield

Mais il n’y a pas que la Strike Team, et la série nous montre aussi d’autres personnages importants, comme Aceveda, Claudette, Danny, Julien… et Dutch, qui est l’un des plus intéressants. Avec sa capacité à se mettre à la place des serial killers pour mieux les comprendre et les faire avouer, il m’a impressionnée plus d’une fois. J’ai aussi beaucoup apprécié le duo qu’il forme avec sa coéquipière Claudette.

 

The Shield est une très bonne série, qui n’a pas baissé en qualité au fil des saisons, bien au contraire, elle est devenue de plus en plus prenante au fur et à mesure que la tension monte. Elle a su s’arrêter au bon moment, ce qui est malheureusement loin d’être le cas de toutes les séries.

L’un des éléments que j’apprécie le plus dans cette série est le fait qu’elle est imprévisible, que tout peut arriver, et que personne n’est à l’abri.

C’est quelque chose que j’avais déjà beaucoup apprécié chez sa « cousine » Sons of Anarchy, créée par Kurt Sutter, qui était scénariste et producteur exécutif sur The Shield. J’avais d’ailleurs déjà vu plusieurs des acteurs de The Shield en guest star dans Sons of Anarchy. (Maintenant j’ai envie de revoir Sons of Anarchy depuis le début pour revoir les acteurs de The Shield !).

Etats-Unis
FX
2002-2008
  • Thomas Martin

    Juste « Sons of Anarchy » est juste la petite soeur (au même titre que Justified) de « The Shield » et effectivement les saison 5 (Whitaker) et saison 7 sont juste exceptionnels. Même si on peut reprocher à la série ses clichés archi rabattu partout. Sauf qu’elle a su se tirer de ses clichés et nous offrir de magnifiques personnages.

Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales