The Swell : la tempête du siècle

The Swell est une série qui nous vient des Pays-Bas, et dont j’ai pu découvrir les deux premiers épisodes hier, dans le cadre du Festival Séries Mania.

Cette série catastrophe nous raconte l’arrivée d’une tempête d’une rare violence aux Pays-Bas et en Belgique, qui menace d’inonder une partie des terres, à quelques mètres à peine au-dessus du niveau de la mer.

the swell serie

Alternant les points de vue, elle nous présente toute une galerie de personnages, que nous suivons au fur et à mesure que la tempête prend de l’ampleur et que l’eau monte. Des familles, mais aussi des membres du gouvernement, qui doivent prendre des mesures pour protéger la population, et même des prisonniers et des gardiens de prison.

Nous sommes ainsi au plus près des personnages et vivons avec eux ce phénomène. Des personnages que l’on peut apprécier ou non, avec différentes réactions, pas toujours très logiques face à ce genre de situation, et donc très humaines. Avec ce genre de scénario, on se doute qu’ils ne vont pas tous s’en sortir, et même si on évite de trop s’attacher, il y en a quand même à qui on espère qu’il n’arrivera rien.

J’ai accroché assez vite, c’est très efficace, sans temps morts, on a envie de voir comment les personnages vont faire face à cette situation, s’ils vont s’en sortir. Il y a aussi une petite touche d’humour malgré la situation dramatique, notamment au niveau des réactions des personnages.

 

Hans Herbots, le réalisateur, a expliqué à la fin de la projection que la série avait un faible budget, ils ont donc dû s’adapter à cette contrainte et trouver des astuces. Par exemple, les scènes sous l’eau en prison ont été tournées dans un conteneur rempli d’eau parce qu’ils n’avaient pas les moyens de louer un studio spécifique. Apparemment le plafond était en carton, et le réalisateur nous a dit qu’il le voyait bouger pendant la projection, mais côté public on n’a rien vu !

Il nous a aussi expliqué que le choix a été fait de ne pas montrer beaucoup la catastrophe en elle-même mais plutôt les personnes qui la subissent. Il a également préféré montrer l’entraide entre les personnes, plutôt que la violence et le chaos.

The Swell comporte en tout 6 épisodes, et j’aimerais beaucoup voir la suite !

Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales