Firefly, les hors-la-loi de l’espace

Créée par Joss Whedon (Buffy the Vampire Slayer, Angel…), Firefly n’a eu droit qu’à une seule saison, ce qui ne l’a pas empêchée de devenir une série culte. Elle a révélé des acteurs comme Nathan Fillion (Castle) ou Morena Baccarin (V, Homeland).

firefly serie

Je connaissais l’existence de cette série depuis déjà quelques années, et je l’avais ajoutée à ma liste Netflix, mais ce n’est que le mois dernier que je me suis décidée à la commencer. Et franchement je ne m’attendais pas à aimer autant !

Avant de la voir, je savais que cela se passait dans l’espace à bord d’un vaisseau, et c’est à peu près tout. Mais elle est finalement très différente de ce à quoi je m’attendais. En plus de l’aspect science-fiction, space opera, on trouve aussi un côté aventure, proche du western, qui m’a déroutée au début, mais que j’ai fini par adorer. Un mélange de genres qui contribue à faire de Firefly une série à part, avec une ambiance unique.

À bord de leur vaisseau Serenity, Malcolm Reynolds et son équipage voyagent aux confins de l’univers où ils vivent de boulots plus ou moins légaux. Tenant à leur indépendance, ils n’obéissent à aucune règle et se tiennent à l’écart des zones les plus peuplées, échappant ainsi au contrôle de l’Alliance, le gouvernement contre lequel Malcolm et Zoe ont combattu quelques années auparavant. L’arrivée de nouveaux passagers à bord ne va pas leur simplifier l’existence.

On s’attache vite à ces personnages qui se retrouvent presque à chaque fois dans des situations et des embrouilles pas possibles, mais parviennent toujours à s’en sortir. Des hommes et des femmes aux parcours et aux caractères bien différents, qui vivent en marge de la société par choix ou par obligation, mais qui forment une équipe soudée, unie par des liens très forts. Il leur arrive de ne pas être d’accord, mais au final, ils sont toujours là les uns pour les autres. Ils ont aussi beaucoup d’humour, on ne s’ennuie pas avec eux.

 

Firefly a malheureusement été annulée par Fox au bout de 11 épisodes, la chaîne ne lui ayant jamais vraiment donné sa chance (diffusion des épisodes dans le désordre et programmation le vendredi soir). Mais la série s’était constitué une fidèle fan base, qui a permis au film Serenity de voir le jour 3 ans plus tard. Destiné à offrir une vraie conclusion à la série, le film apporte aussi des réponses à certains mystères, comme celui qui entoure River, ou encore l’origine des Reavers. Je l’ai trouvé un peu différent de la série au niveau de l’ambiance, avec plus d’action, et on sent bien qu’il y a plus de moyens, mais j’ai passé un très bon moment devant.

 

J’ai adoré suivre les (més)aventures de l’équipage du Serenity pendant les 14 épisodes que comporte cette série très cool et attachante, arrêtée trop tôt, et qui mérite entièrement son statut de série culte.

Si ce n’est pas déjà fait, embarquez à bord du Serenity, vous ne regretterez pas le voyage !

Et si vous êtes déjà fans, je vous invite à aller faire un tour du côté du Daily Mars qui avait fait il y a quelque temps une Semaine Firefly, avec des articles consacrés à la série et plein d’anecdotes.

Etats-Unis
FOX
2002
Copyright 2018 SerieTime - Mentions légales