Sleepy Hollow saison 1

sleepy-hollow
Il y a quelque temps j’avais donné mes impressions sur le pilote de Sleepy Hollow. J’ai continué la série, et voici donc mon avis sur la première saison qui vient de s’achever au bout de 13 épisodes.

Pour résumer l’histoire, Ichabod Crane, un soldat anglais pendant la Guerre d’Indépendance, décapite un soldat au cours d’une bataille avant de mourir. De nos jours, Ichabod revient à la vie, de même que le Cavalier sans tête, qui tue le shérif de la petite ville de Sleepy Hollow. Abbie Mills, la coéquipière de ce dernier, va alors faire équipe avec Ichabod pour résoudre le mystère…

Pour rappel, la série s’inspire de la nouvelle The Legend of Sleepy Hollow écrite par Washington Irving, et qui avait déjà inspiré le film de Tim Burton. L’adaptation de la série est plus moderne et s’éloigne de l’histoire originale, puisque Ichabod et le Cavalier se retrouvent à notre époque. De plus, la série ne tourne pas uniquement autour du Cavalier sans tête, en effet Ichabod et Abbie doivent aussi faire face à d’autres démons et créatures surnaturelles.

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la relation entre Ichabod et Abbie, ces personnages, bien que très différents, forment un duo efficace et attachant. Fort heureusement, la série nous épargne le cliché d’une histoire d’amour entre ses deux principaux protagonistes.

On a droit à quelques moment d’humour de la part d’Ichabod lorsqu’il est surpris par quelque chose de notre époque, je me rappelle par exemple qu’il est scandalisé lorsqu’il apprend que l’on doit payer l’eau. Mais ces moments restent assez rares et au final Ichabod s’adapte plutôt bien à notre époque (même s’il refuse de changer de style vestimentaire).

En parallèle de l’action principale, quelques flashbacks nous dévoilent des événements du passé d’Ichabod. Au cours de la saison, on a aussi de nombreuses révélations, comme l’identité du Cavalier sans tête.

john noble - sleepy hollow

J’avais évoqué dans mon article sur le pilote un rythme assez soutenu, cependant ce n’est pas le cas dans la suite de la saison, certains épisodes ont au contraire une intrigue assez lente à se mettre en place. Un autre point que je reproche à cette première saison : après nous avoir présenté le Cavalier sans tête au tout début, celui-ci est resté absent de la série pendant plusieurs épisodes.

Ayant adoré la série Fringe, j’ai été ravie de voir John Noble en guest star, dans le rôle de Henry Parrish. On le reverra d’ailleurs régulièrement dans la saison 2 qui a été confirmée.

Enfin, les mélomanes auront reconnu Sympathy for the Devil des Rolling Stones dans le générique qui clôture certaines épisodes.

Etats-Unis
FOX
Depuis 2013
Copyright 2017 SerieTime - Mentions légales