Veronica Mars saison 3 : mystères à l’université

Je retrouve Veronica pour la saison 3, dans laquelle elle commence l’université et doit faire face à de nouveaux défis, aussi bien dans sa vie d’étudiante que de détective.

veronica-mars-season3

C’est donc une nouvelle année scolaire qui commence pour Veronica, cette fois-ci à l’université de Hearst, mais toujours dans la ville de Neptune. Elle retrouve ses amis de lycée Wallace et Mac, son petit ami Logan, et l’ami de celui-ci, Dick. Weevil rejoint aussi la fac, non pas en tant qu’étudiant, mais comme agent de maintenance. Viennent s’ajouter Piz, le coloc de Wallace, et Parker, la coloc de Mac. Sans surprise, Veronica étudie la criminologie, et comme au lycée, elle ne tarde pas à se faire des ennemis, notamment en enquêtant sur les fameuses fraternités, où il se passe des choses pas très nettes.

Le générique est revu pour l’occasion, fini le style lycée avec les pages de cahier et les dessins, il devient plus sombre, et on entend une version plus lente de « We Used to be Friends » des Dandy Warhols. Visuellement, ce nouveau générique me plaît beaucoup, mais au niveau de la musique j’ai quand même une préférence pour l’original. Si vous voulez les comparer, voici les génériques des 3 saisons :

Autre changement dans cette saison 3 : il n’y a plus un seul mais deux grands mystères. Le premier concerne les viols qui ont lieu sur le campus, et trouve sa résolution en milieu de saison. Le second, celui de la mort du doyen de la faculté, commence juste après et se termine 5 épisodes avant la fin de la saison (et j’avais deviné l’identité du coupable !). J’ai trouvé moins lassant qu’il y ait deux mystères au lieu d’un, et surtout plus réaliste au niveau de la durée de l’enquête. On retrouve toujours en parallèle les affaires résolues en un épisode.

Avec l’entrée à l’université, on s’attend à des intrigues plus « adultes » qu’au lycée. La série était déjà sombre et dramatique, il s’est passé des choses terribles au cours des deux premières saisons, mais là, je trouve qu’on est un cran au-dessus. Pendant l’affaire des viols, il règne un climat de tension à l’université, je crois que je n’ai jamais eu aussi peur pour Veronica, alors qu’elle s’était déjà retrouvée en danger auparavant. Je me suis d’ailleurs rendu compte quand elle traversait des moments difficiles cette saison, que j’ai développé énormément d’empathie pour elle.

Globalement, j’ai trouvé cette saison 3 plus intense que les précédentes, il y a aussi beaucoup de cliffhangers qui font qu’il est difficile de ne pas enchaîner les épisodes. Les enquêtes principales étaient très prenantes, la vie amoureuse de Veronica est aussi très mouvementée et forte en émotions (mais je me doutais que son histoire avec Logan ne durerait pas). Côté professionnel, c’est une réussite pour Veronica puisqu’elle est acceptée en stage d’été au FBI, et passe avec succès son examen de détective privé. Seuls les 5 derniers épisodes étaient un peu en dessous, malgré une affaire dans laquelle Veronica et son père se retrouvent opposés.

La série avait été annulée au terme de cette saison 3, mais en 2014, un film a vu le jour grâce au crowdfunding, et la saison 4 vient d’être lancée sur Hulu. Je n’en ai donc pas fini avec Veronica, et j’en suis ravie, même si je pense attendre un peu avant d’enchaîner avec le film et la nouvelle saison.

Copyright 2019 SerieTime - Mentions légales