The Cry : apparences trompeuses

Le Festival Séries Mania est de retour, pour la 2ème fois à Lille, et c’est comme chaque année l’occasion de découvrir de nouvelles séries du monde entier, inédites chez nous. Parmi celles-ci, j’ai pu voir les 2 premiers épisodes de la mini-série britannique The Cry, portée par Jenna Coleman (Doctor Who), et adaptée du roman du même nom d’Helen FitzGerald.

the cry

Un couple de jeunes parents, Joanna et Alistair, se rendent en Australie avec leur bébé pour obtenir la garde de Chloe, la fille d’Alistair issue de son premier mariage. Mais un soir, leur bébé disparaît. La presse s’empare de l’affaire et accable les parents.

En lisant le pitch, on pense à une histoire d’enlèvement d’enfant comme on a pu en voir des dizaines dans les séries ces dernières années, mais The Cry s’avère plus complexe et nous emmène là où on ne l’attend pas.

Au niveau de la construction des épisodes, The Cry ne suit pas une chronologie linéaire. En parallèle de l’arrivée du couple en Australie, la série revient sur des moments clés de leur relation, elle nous montre aussi des scènes qui semblent se passer plusieurs mois ou années plus tard, alors que Joanna se remémore les premiers mois difficiles avec son bébé, et nous voyons aussi des scènes qui se déroulent dans un tribunal. On en sait très peu au début, ces scènes disséminées tout au long des épisodes paraissent un peu confuses, puis elles commencent à s’assembler comme les pièces d’un puzzle pour reconstituer ce qui s’est passé. Même si ce n’est pas évident au premier abord, je suppose que toutes ces scènes ont leur importance, et qu’elles prendront tout leur sens par la suite.

Ces 2 premiers épisodes étaient très addictifs, on est tout de suite pris dans l’histoire et dans le mystère, on cherche à comprendre ce qui a pu se passer, qui peut être le coupable. Sans trop vouloir en dévoiler pour ceux qui n’auraient pas vu la série, les apparences sont trompeuses et de nombreux éléments nous échappent au début, ce qui nous induit en erreur, nous oriente sur de fausses pistes. La révélation de la fin de l’épisode 2 était particulièrement inattendue, et remet en question tout ce qu’on a pu imaginer. J’ai hâte de voir les derniers épisodes pour découvrir le fin mot de l’histoire !

 

The Cry sera diffusée prochainement chez nous sur M6.

Copyright 2019 SerieTime - Mentions légales