A Young Doctor’s Notebook : les souvenirs d’un médecin russe

Depuis début octobre, Arte enrichit son offre de séries en ligne, et a ajouté notamment plusieurs séries britanniques, l’occasion pour moi de découvrir A Young Doctor’s Notebook que je n’avais jamais vue.

a young doctors notebook

Moscou, 1934. Un médecin (Jon Hamm) retrouve son journal et se remémore le début de sa carrière, en 1917. Alors qu’il vient tout juste d’obtenir son diplôme, le jeune médecin (Daniel Radcliffe) est envoyé diriger un hôpital au milieu de nulle part. Dès son arrivée, il va devoir réaliser des opérations difficiles et faire ses preuves auprès du personnel de l’hôpital, qui le trouve trop jeune pour un médecin et le compare sans cesse à son prédécesseur.

Bien plus que de simples flashbacks, le médecin plus âgé se replonge littéralement dans ses souvenirs, puisqu’il rend visite à sa version plus jeune. Cela donne lieu à des échanges très intéressants, entre un jeune médecin plein d’entrain et d’optimisme qui ne sait pas encore ce qui l’attend, et l’homme qu’il est devenu, qui revit son passé entre nostalgie et regrets.

Les conversations tournent souvent à la dispute, le médecin plus vieux avertit son « lui » plus jeune des conséquences de ses actions, et essaye sans succès de l’empêcher de faire des erreurs.

L’humour est très présent, avec l’inexpérience et les maladresses du jeune médecin notamment, qui ne sait pas trop ce qu’il fait au début. C’est aussi assez gore, surtout dans les premiers épisodes (la scène de l’arrachage de dents !).

À partir de l’épisode 3, la série devient plus sombre, lorsque le jeune médecin comprend qu’il ne peut pas sauver tout le monde, commence à être affecté par l’ennui et l’isolement, et sombre peu à peu dans la morphine. Sans compter la guerre qui fait rage et ne sera pas sans conséquences sur le quotidien de l’hôpital.

8 petits épisodes que j’ai savourés, Daniel Radcliffe m’a beaucoup fait rire dans ce rôle, j’ai été ravie de revoir Jon Hamm, et les deux acteurs dans une même scène c’est encore mieux ! Encore une série que je regrette de ne pas avoir vue plus tôt !

 

Parmi la sélection de séries britanniques disponibles sur Arte, je vous recommande également la brillante Inside No. 9 !

Copyright 2020 SerieTime - Mentions légales